1. Qui négocie et fixe les honoraires ?

Vous fixez votre tarif journalier, mensuel, ou forfaitaire selon le revenu net souhaité. Pour vous aiguiller, la majorité des sociétés de portage vous proposent un simulateur pour transformer votre Chiffre d’affaires en salaire.

Au besoin, Rhapsody Portage Salarial va plus loin et vous permet d’accéder à sa connaissance du marché et des prix pratiqués pour vous aider à fixer votre tarif.

 

2. De quel régime social bénéficie-t-on en portage salarial ?

Vous bénéficiez du même régime social qu’un salarié classique : sécurité sociale, mutuelle d’entreprise, prévoyance, cotisation retraite, assurance chômage selon les règles appliquées par les différents organismes.

 

3. Qui gère les tâches administratives ?

La société de portage se consacre à cette partie souvent fastidieuse. Vous êtes ainsi exempt de toutes les contraintes inhérentes à la facturation, les déclarations administratives ou à la comptabilité. Vous pouvez vous focaliser sur votre vraie mission, nous nous occupons du reste !

 

4. Il y a-t-il des frais d’inscription ?

Certaines sociétés de portage vous demanderont des frais d’inscription. Certaines vous demanderont même un montant forfaitaire mensuel que vous facturiez ou pas. Ce n’est pas notre cas, ce qui vous évitera les mauvaises surprises.

Aucun frais d’inscription

 

5. Comment comparer les frais entre différentes sociétés de portage salarial ?

Attention à ne pas uniquement prendre en compte les frais de gestion.

La meilleure façon de comparer consiste tout simplement à demander une simulation de salaire aux sociétés de portage salarial . Vous pourrez ainsi apprécier les différences de salaires nets obtenus, indicateur primordial dans la grande majorité des cas.

N’hésitez pas ensuite à comparer les frais additionnels (frais d’entrée, de sortie, d’édition de bulletin etc.), les dates de versements des salaires, les services complémentaires proposés, les outils à disposition etc.

Par exemple avec Rhapsody il n’y a aucun coût supplémentaire une fois les frais de gestion prélevés. L’avance de trésorerie vous est offerte, vous avez accès 24 heures sur 24 à votre assistant digital personnel « Opéra » pour suivre votre compte d’activité, vous bénéficiez d’un programme de parrainage, d’un CSE pour des remises et des bons plans sur de nombreux produits & services et votre interlocuteur est 100 % disponible pour vous accompagner sans surcoût !

 

6. Peut-on facturer plusieurs entreprises à la fois ?

Oui. Il est tout à fait possible d’accomplir, et donc de facturer, des missions pour plusieurs clients en même temps.

A l’instar d’un indépendant bénéficiant d’un autre statut, l’indépendant en portage salarial peut effectuer une ou plusieurs missions, pour un ou plusieurs clients en toute simplicité.

 

7. Ne pas avoir d’activité a t-il un coût ?

Non, bien au contraire ! Lorsque vous n’avez pas d’activité vous pouvez, grâce au portage salarial, opter pour deux options :

  • La première est de quitter votre société de portage salarial à la fin de votre contrat pour vous inscrire, si vous remplissez les critères suffisants, auprès de Pôle emploi pour bénéficier d’une éventuelle indemnisation. Vous reviendrez pour un nouveau contrat quand vous aurez une nouvelle mission.
  • La seconde est de profiter de votre statut de salarié en portage salarial pour effectuer, tout en conservant votre statut, une prospection commerciale vous permettant de trouver un nouveau contrat. Durant cette période vous ne percevez pas de rémunération mais restez salarié. Il est également possible durant cette période d’utiliser une provision que vous auriez faite pendant votre période d’activité pour pouvoir vous verser un salaire.

 

8. Doit-on créer son entreprise pour faire du portage salarial ?

Non, surtout pas ! C’est tout l’intérêt du portage salarial, vous êtes salarié de la société de portage qui se charge de toutes les démarches administratives pour vous. Vous ne créez pas de société mais devenez simplement salarié de l’entreprise de portage salarial.

 

9. Peut-on choisir ses clients ?

La prospection ainsi que la négociation auprès des clients sont de votre ressort. Vous gérez vous même votre politique commerciale afin de trouver des contrats correspondant à votre expertise.

De même, vous négociez vos tarifs et les conditions de vos interventions selon vos propres critères. Au besoin, la société de portage reste disponible pour vous aider et vous aiguiller.

Nous accompagnons déjà un grand nombre de consultants, nous sommes donc parfaitement en mesure de vous donner des indications utiles sur les tarifs et les prestations que vous pourriez pratiquer selon votre secteur d’activité et votre secteur géographique.

 

10. Comment calcule-t-on son salaire ?

La société de portage vous verse une rémunération mensuelle contre la réalisation de votre mission. Cette rémunération dépend directement du chiffre d’affaires que vous réalisez, duquel sont déduits les frais de gestion et les différentes charges salariales et patronales. La méthode de calcul est donc très simple

Chiffre d’affaires – frais de gestion = salaire net + charges salariales + charges patronales

 

11. Le client prend-il un risque en signant un contrat de portage salarial ?

Il n’y a pas de risque législatif encouru par votre client. En effet, c’est l’un des avantages du portage salarial : en signant un contrat de prestation avec votre société de portage salarial, votre client est à l’abri du prêt de main-d’œuvre illicite ou du salariat déguisé car justement vous êtes salarié. Vous payez des cotisations grâce au portage salarial. Il n’y a pas de lien de subordination entre vous et le client puisque vous êtes salarié de la société de portage et n’êtes pas directement lié au client par un contrat de travail.

 

12. Peut-on se faire rembourser ses frais professionnels ?

À la différence du statut de micro-entrepreneur par exemple, en portage salarial vous pouvez déclarer des frais professionnels.

Dans le respect des règles énoncées par l’URSSAF, et si ces frais sont justifiés, la société de portage salarial va alors utiliser une partie de votre chiffre d’affaires pour vous reverser des frais professionnels.

Nous pouvons vous donner les bonnes pratiques pour vous permettre de déclarer vos frais professionnels en bonne et due forme

 

 

 

 

 

Estimez votre salaire net

Obtenez des informations claires,
précises et sans zone d'ombre.

Vous avez une question ?
Christine vous rappelle Être rappelé