Vous êtes un expert et souhaitez transmettre vos connaissances ? Vous êtes formateur indépendant ou souhaitez le devenir ?

Les démarches administratives pour devenir formateur sont de plus en plus rigoureuses (n° d’agrément formation, Datadock, Qualiopi). Mais savez-vous que vous pouvez devenir formateur indépendant en portage salarial ?

Grâce à sa qualité d’organisme de formation, Rhapsody vous permet d’exercer votre activité de formation en portage salarial tout en bénéficiant d’une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RCPro).

Devenir formateur en portage salarial

Le métier de formateur est devenu très prisé, surtout si le consultant a acquis une expérience professionnelle riche et fructueuse. Grâce au portage salarial, devenir consultant indépendant formateur est désormais beaucoup plus simple.

 

FAQ


Les avantages du portage salarial pour le formateur freelance

Grâce au Portage salarial, les formateurs indépendants se déchargent de tous les aspects administratifs, comptables et fiscaux.

En tant que formateur, vous profitez du numéro de notre organisme de formation.

Rhapsody, société de portage salarial, est enregistrée en tant qu’organisme de formation auprès de la Direction Régionale du Travail, de l’Emploi et de la Formation Professionnelle (DRTEFP). Rhapsody dispose ainsi d’un numéro d’agrément formation et d’un référencement Datadock.

Les formations réalisées par le consultant en portage salarial sont donc traitées d’un point de vue administratif comme des actions de formation (convention de formation, programme, feuille de présence). L’entreprise cliente peut ainsi demander une prise en charge par les fonds de formation (OPCA : Organisme paritaire collecteur agréé).

Comment devenir formateur ?

Il n’y a pas de parcours précis pour devenir formateur. Bien souvent, les professionnels évoluent vers ce métier après avoir acquis une certaine expérience, et des savoirs et compétences solides dans un domaine précis.

Formateur : définitions et fonctions

Le formateur est amené à animer des formations à distance, ou en présentiel, auprès d’adultes, de salariés ou de demandeurs d’emplois qui souhaitent se spécialiser, ou monter en compétences. Dans ce cadre-là, le formateur mène la formation de bout en bout, de la conception des contenus, à la transmission des savoirs et aptitudes.

Quelle que soit l’entreprise pour laquelle il travaille, le formateur a un rôle et des missions précises qui lui permettront de mener à bien une formation.

  • Définir les besoins en formation du client, et déterminer le projet (formation, accompagnement, validation des acquis d’expérience…)
  • Proposer une offre de formation en adéquation avec les besoins du client (bilan, développement des savoirs…)
  • Préparer la session de formation, en effectuant une veille constante sur son domaine d’activité, et en fixant la durée, le contenu, et les objectifs
  • Dispenser la formation
  • Évaluer la bonne compréhension et l’acquisition des savoirs
Coach VS formateur

La formation et le coaching sont très semblables : il s’agit d’accompagner une personne, ou un groupe, dans le développement de nouvelles compétences, pour leur permettre d’améliorer leurs performances et d’atteindre leurs objectifs. Toutefois, on peut distinguer quelques nuances :

  • Le coach professionnel vient apporter son soutien à la personne coachée pour l’aider à trouver elle-même des solutions face à des situations concrètes et apprendre à les surmonter. Le coach est un accompagnant. Il s’adapte au profil de la personne coachée pour le guider vers le dépassement de soi. Il y a quelques années, le coaching semblait uniquement se cantonner au développement personnel ou aux activités sportives. Désormais, on fait appel à un coach pour de multiples raisons.
  • Le formateur indépendant quant à lui vient véritablement former un individu en lui proposant des modules de formations sur des thématiques précises. Le formateur transmet ses connaissances à l’apprenant afin d’améliorer ses compétences métiers. Il lui apporte des outils et des techniques afin d’atteindre ses objectifs professionnels. Une formation prend généralement la forme de cours théoriques. C’est ensuite à la personne formée de mettre en pratique les connaissances acquises dans le cadre de son activité professionnelle.

Ainsi, un coach vient accompagner sur des situations concrètes pour trouver soi-même des solutions quand le formateur apporte son savoir-faire dans le but de faire monter en compétences l’apprenant (et faire en sorte qu’il puisse mettre en pratique ces connaissances dans le cadre de son activité). Ce sont des approches différentes de la formation, qui peuvent être complémentaires. Certains professionnels choisissent de porter ces deux casquettes et exercent en tant que coach-formateur indépendant.  

Quelles compétences pour être formateur ?

Le formateur doit être doté d’une expertise pédagogique et technique sur le sujet qu’il aborde. Il doit savoir utiliser les outils pédagogiques et maîtriser les outils informatiques. Il doit avoir un excellent sens du contact et de la communication, il doit inspirer confiance pour permettre aux apprenants de participer activement à la formation. Son rôle est de leur permettre d’obtenir de nouvelles compétences et les qualifications requises pour leur métier, le statut, et/ou la certification ciblée.

Pour exercer le métier de formateur, il faut avoir de nombreuses capacités, à la fois techniques et humaines :

  • Être expert dans un domaine : on fait appel à un formateur pour recevoir des savoirs et des connaissances sur un sujet précis, l’expertise technique est donc fondamentale
  • Savoir communiquer et être pédagogue : le formateur s’adresse à un public adulte et doit ainsi adapter sa communication pour transmettre un message clair, susciter de l’intérêt, et conserver l’attention de son auditoire
  • Être patient et à l’écoute : les personnes en formation peuvent rencontrer des difficultés de compréhension, de gestion, avoir besoin d’informations supplémentaires, ou demander un approfondissement sur certains concepts. Le formateur doit être à l’écoute de toutes leurs questions, et se montrer patient pour y répondre
  • Faire preuve d’initiative et d’autonomie : bien souvent, les entreprises ont peu de temps à accorder au formateur, qui doit agir avec réactivité
Quelles sont les missions du formateur ?

Le formateur assure le transfert de savoir-faire et de compétences aux apprenants. Ses missions sont les suivantes :

  • Préparer et élaborer des programmes de formation
  • Concevoir du contenu et des outils pédagogiques
  • Animer des sessions de formation
  • Assurer le suivi
  • Évaluer les résultats auprès des apprenants
  • Réaliser le support aux questions, interrogations des stagiaires et/ou de l’entreprise cliente