Accueil > Blog > Retraite et portage salarial, tout ce qu’il faut savoir

Retraite et portage salarial, tout ce qu’il faut savoir

3 mai 2022 }8 minutes de lecture

Le portage salarial avant de prendre sa retraite

Devenir indépendant tout en bénéficiant des avantages et de la couverture sociale des salariés est l’un des intérêts majeurs du portage salarial. Vous cotisez ainsi pour votre retraite de base et complémentaire comme n’importe quel salarié.

Vos droits à la retraite avec le portage salarial

Les montants que vous facturez en portage salarial sont soumis aux cotisations salariales et patronales. De ce fait, vous accumulez des droits à la retraite de la même façon que si vous étiez un salarié « classique ». De plus, même si votre rémunération nette est moins élevée que si vous étiez en auto-entreprenariat, vous accumulez davantage de droits à la retraite.

Vous validez vos trimestres dans les mêmes conditions que tous les salariés. La règle est strictement identique pour un salarié « porté » que pour un salarié « classique ».

Il faut ainsi avoir gagné 150 fois le Smic horaire au cours de l’année pour valider un trimestre, soit 1 585,5 € en 2022.

Portage salarial : calcul de votre pension de retraite

Les années passées en portage salarial compteront de la même manière que les autres années de salariat pour le calcul de votre pension de retraite.

À taux plein, votre pension de retraite de base représente 50% de la moyenne de vos 25 meilleures années de salaire. L’intégralité de vos rémunérations brutes perçues dans le cadre du portage salarial sera prise en compte. Rappel : pour avoir votre salaire brut, il convient de retrancher de votre chiffre d’affaires la commission de la société de portage salarial (généralement entre 5% et 10%), les frais et les charges patronales. Pour définir les 25 meilleures années, la caisse de retraite applique à chaque revenu annuel un coefficient de revalorisation pour l’exprimer en euros actuels.

Votre pension de retraite complémentaire sera déterminée à partir des points Agirc-Arrco que vous aurez acquis sur l’ensemble de vos salaires, portage salarial inclus.

La retraite complémentaire Agirc-Arrco est particulièrement avantageuse sur les hauts revenus car ceux supérieurs au PSS (3 428 € € en 2022) acquittent une cotisation importante de 21,59 % (en 2022), contrebalançant avec davantage de droits retraite.

Préparer sa retraite avec le portage

En arrivant en fin de carrière, le portage salarial peut se révéler particulièrement intéressant. Pourquoi ? Car il peut vous permettre de valoriser vos compétences à travers des missions en tant que consultant, tout en dopant le montant de votre future retraite de plusieurs façons en :

  • validant les trimestres qui vous manquent pour bénéficier d’une retraite à taux plein, voire bénéficier d’une surcote
  • améliorant, possiblement, la moyenne de vos 25 meilleures années de revenus
  • accumulant davantage de points de retraite complémentaire
  • travaillant plus longtemps pour éviter le taux de minoration de la retraite complémentaire, voire en obtenant une majoration

Mais le portage salarial peut également s’avérer intéressant une fois votre retraite prise.

Le portage salarial après avoir pris sa retraite

Le cumul emploi-retraite

En arrivant à la retraite, un certain nombre de personnes aspirent à poursuivre une activité salariée ou indépendante. Soit dans le but de rester actif, soit dans celui de compléter leurs revenus. Disons-le d’emblée, cumuler emploi et retraite est possible.

Définition du cumul emploi-retraite

Le cumul emploi-retraite est un dispositif / disposition légale qui permet, sous conditions, au retraité de reprendre une activité professionnelle et d’en cumuler les revenus avec le montant de ses pensions de retraite de base (et complémentaire selon les cas). Le cumul peut être total ou partiel selon les conditions dans lesquelles le départ à la retraite est intervenu.

Dès lors que le départ à la retraite est intervenu à partir du 1er janvier 2015, la nouvelle activité ne permettra pas au retraité d’acquérir de nouveaux droits à la retraite, bien que les revenus soient soumis à la cotisation vieillesse.

Ce dispositif est ouvert à l’ensemble des retraités. Il existe plusieurs dispositifs de cumul emploi-retraite (intra-régime et inter-régime) et le cumul peut être intégral ou partiel selon les revenus professionnels de l’assuré.

Les différents dispositifs de cumul emploi-retraite

Deux types de dispositifs possibles :

  • Cumul intra-régime : l’assuré perçoit une pension de retraite dans un régime tout en cumulant une activité rémunérée relevant de ce même régime
  • Cumul inter-régime : l’assuré perçoit une pension de retraite dans un régime tout en la cumulant avec une activité rémunérée relevant d’un autre régime

Comment cumuler emploi et retraite ?

Comme évoqué, le cumul des pensions de retraite et des revenus issus d’une activité professionnelle est ouvert à tout retraité du régime général de la Sécurité Sociale. Selon les situations, il permet un cumul soit intégral, soit partiel (ou plafonné).

L’activité professionnelle relancée peut avoir lieu aussi bien dans le secteur public que privé, en tant que salarié ou non.

Une obligation : prévenir sa caisse de retraite dans le mois suivant la date effective de cette reprise.

Compléter ses revenus, garder une vie active, partager son expérience, son savoir-faire… Les raisons de poursuivre une activité professionnelle une fois à la retraite ne manquent pas. Le portage salarial constitue dès lors un moyen intéressant de continuer à travailler car il vous simplifie la vie administrativement tout en préservant votre autonomie.

À quelles conditions peut-on cumuler portage et retraite ?

Les règles pour percevoir simultanément des revenus en portage salarial et ses pensions de retraite, sont les mêmes que pour le cumul emploi-retraite des personnes qui reprennent un emploi salarié « classique » à la retraite. À certaines conditions, vous pouvez donc cumuler vos revenus de salarié porté avec vos pensions de retraite, sans limite. Si vous ne remplissez pas ces conditions, un plafond s’applique.

Cumul portage salarial et retraite sans limites

Il est possible de cumuler intégralement avec vos pensions de retraite tous les revenus que vous souhaitez, sans limite de montant, si vous remplissez l’une des conditions suivantes :

  • Vous avez liquidé toutes vos pensions de retraite et vous avez dépassé 67 ans
  • Vous avez liquidé toutes vos pensions de retraite, vous avez au moins 62 ans et vous avez validé suffisamment de trimestres pour avoir droit à la retraite à taux plein
  • Vous reprenez une activité dans un domaine qui dépend d’un type de régime de retraite différent de celui qui vous verse votre pension

Le cumul emploi-retraite plafonné

À l’inverse, si vous ne remplissez pas les conditions du cumul illimité – par exemple si vous avez liquidé vos pensions à taux réduit ou avant 62 ans – il est possible de reprendre une activité en portage salarial, mais avec un plafond de revenu. À noter également que vous ne pouvez pas redevenir salarié de votre dernier employeur avant un délai de 6 mois.

Le plafond est déterminé comme suit :

On additionne 98,25 % de votre salaire brut et l’ensemble de vos pensions de base et complémentaire du régime général, du régime des salariés agricoles, du régime de la fonction publique et des régimes spéciaux.

Le total doit représenter moins qu’1,6 fois le Smic (2 564,99 € en 2022) ou être inférieur à la moyenne de vos 3 derniers salaires perçus avant votre retraite (on prend le plafond le plus élevé, donc le plus favorable). Si le total est supérieur au plafond, vos pensions de retraite sont réduites dans les mêmes proportions. Cette réduction n’est pas définitive : dès que vous arrêtez de travailler, ou si vous repassez sous le plafond, votre pension retrouve son niveau normal.

D’où l’importance de signaler vos changements de situation…

AUTEUR.E

Karine Porcedda-Loiseau
Directrice Associée

Les derniers articles

Fiche métier : consultant en cybersécurité

Fiche métier : consultant en cybersécurité

Description du métier À mesure que nos vies s'entrelacent davantage avec la sphère numérique, la nécessité de protéger nos données et systèmes informatiques devient plus pressante que jamais. Le consultant en cybersécurité émerge comme un acteur central dans cet...