Accueil > Blog > Portage salarial vs ESN que choisir en tant que freelance informatique ?

Portage salarial vs ESN que choisir en tant que freelance informatique ?

19 octobre 2021 }11 minutes de lecture

La sous-traitance est largement pratiquée dans le domaine informatique. Pour assurer des missions plus ou moins longues chez un client, différentes solutions sont possibles. Nous comparons ici la situation de consultant en portage salarial à celui de consultant salarié en direct par une ESN. 

Devenir freelance informatique en portage salarial

De plus en plus de sociétés ayant des besoins en matière informatique s’orientent vers des profils indépendants qui passent par le portage salarial.

 

Le portage salarial, de quoi s’agit-il ?

Le portage salarial est une solution qui combine le statut d’entrepreneur et celui de salarié. Concrètement, vous n’avez pas à créer d’entreprise. Vous exercez votre activité et l’entreprise de portage facture vos missions. Vous êtes ensuite rémunéré comme un salarié par celle-ci en fonction de votre chiffre d’affaires. Vous bénéficiez ainsi des avantages du statut de salarié sans les inconvénients de celui d’entrepreneur.

Le portage salarial est une relation tripartite. Il met en relation plusieurs acteurs : le porté, le client et la société de portage salarial. Le porté trouve des missions. Il les réalise pour le compte d’un client. Celui-ci a un contrat de prestation avec la société de portage salarial qui lui envoie les factures liées aux missions. Le porté a un contrat de travail avec la société de portage salarial et perçoit son salaire.

En résumé, la société de portage salarial joue un rôle d’intermédiaire. Elle facture le client et reverse au porté un salaire. Le portage salarial vous apporte liberté, optimisation financière et sécurité.

En choisissant la solution du portage salarial vous supprimez de nombreuses contraintes administratives. Vous n’avez pas à créer d’entreprise ou à vous déclarer comme travailleur indépendant ; vous ne gérez pas la facturation et la relance clients. Vous n’avez aucune déclaration à faire : TVA, liasse fiscale, URSAFF… Vous n’avez pas de bilan de fin d’année à prévoir. En clair, vous vous épargnez les lourdeurs administratives

Le portage salarial permet notamment au porté :

– de gagner du temps au quotidien

– de se consacrer à ses missions

– de bénéficier d’une protection globale : sécurité sociale, responsabilité civile, mutuelle, cotisations retraite, droits chômage

– d’accéder à des dispositifs de formation et de bénéficier du CPF (compte activité formation)

– d’être mis en relation avec des entreprises qui cherchent des consultants

– d’être payé en temps et en heure

 

Les avantages du portage salarial pour un freelance en informatique

Le portage salarial permet au freelance en informatique de bénéficier de nombreux avantages. Le « salarié porté » bénéficie en effet des mêmes avantages qu’un salarié classique, tout en préservant son indépendance.

 

  • La rémunération en portage salarial

Dans le cadre du portage salarial, le consultant IT décide lui-même de ses tarifsVous négociez votre rémunération sur la base d’un TJM (taux journalier moyen). Vous le fixez en fonction du besoin du client et de l’expertise que vous apportez. À chaque changement de client ou de mission, vous négociez les conditions de rémunération au regard de votre valeur sur le marché. Vous pouvez donc faire évoluer votre TJM en fonction de vos compétences et de la complexité des projets. En ce sens, c’est plus simple de revoir votre salaire à la hausse lorsque vous avez atteint un plus haut niveau de compétences.

En fait, le salaire en portage salarial est directement calculé à partir du chiffre d’affaires généré. Plus le tarif négocié est élevé, plus le salaire en portage salarial sera également élevé. De la même manière, toute renégociation à la hausse ou à la baisse du TJM impactera le chiffre d’affaires et donc le revenu net à la fin du mois.

Pour vous aider à identifier votre TJM idéal, nous avons mis en place un simulateur en ligne.

 

  • Sans tracas administratif

Comme déjà évoqué, le portage salarial vous évite aussi d’avoir à gérer les démarches administratives, la comptabilité ou encore la facturation. Ces points chronophages sont entièrement assurés par la société de portage salarial.

 

  • Liberté d’activité

Le portage salarial permet aux indépendants de gagner en autonomie et en liberté puisqu’ils dirigent seuls leur activité, sans aucune hiérarchie. Ce qui n’est pas le cas des salariés d’une ESN. De la même manière, vous êtes entièrement libre de n’accepter que les missions qui vous intéressent.

En somme, vous avez toute liberté dans le choix de vos clients et la variété de projets/missions sur lesquels vous intervenez, à l’inverse des salariés d’ESN qui pourraient ne se voir attribuer qu’une seule typologie de missions tout au long de leur passage au sein de l’ESN.

Aussi, il est simple de répondre à des appels d’offres en vous associant à d’autres experts informatiques. La mise en relation entre consultants peut se faire par le biais de votre société de portage salarial et vous permet de vous attaquer à des projets de plus grande envergure.

 

  • Périodes d’intermission

Votre client n’est facturé qu’en cas de mission. Si cette dernière s’arrête ou est momentanément en suspens, votre client n’est pas facturé. Pas de facture, pas de chiffre d’affaires.

En revanche, vous pouvez tout à fait lisser votre rémunération pour conserver un salaire entre deux missions en répartissant votre volume d’affaires réalisé les mois précédents.

Quand vous n’êtes pas chez le client, vous occupez votre temps de manière libre pour développer, par exemple, vos compétences ou identifier de nouveaux projets sur lesquels vous pouvez proposer votre expertise. Une fin de mission en portage ouvre également, sous certaines conditions, des droits aux allocations chômages.

 

Devenir consultant informatique en ESN

Contrairement au freelance en informatique, certains professionnels de ce secteur choisissent d’exercer leurs activités en passant par une entreprise de services du numérique (ESN).

 

L’entreprise de services en numérique, de quoi s’agit-il ?

Anciennement appelées SSII (Société de Services en Ingénierie Informatique), les ESN (Entreprises de Services du Numérique) ont pour principale mission de trouver et de développer des solutions numériques et informatiques capables de régler les différents besoins des entreprises. Elles occupent encore aujourd’hui une place stratégique sur le marché de l’informatique et du numérique.

Les ESN interviennent dans de nombreux domaines comme l’audit en infrastructure, la conception d’infrastructures d’information, le conseil en management et organisation, l’intégration de système, l’infogérance, le développement d’applications/ingénierie logicielle, la formation…

En tant que consultants en informatique, les ESN constituent une belle alternative pour exercer son métier. Ces différents types de sociétés offrent en effet de véritables opportunités pour exercer et évoluer dans le secteur informatique, même si les sociétés de portage salarial sont davantage plébiscitées.

 

Les avantages d’être consultant salarié en ESN

Le consultant en informatique qui travaille pour une ESN bénéficie entre autres de la sécurité de travail et de la garantie d’un salaire mensuel. Il bénéficie également d’une protection de l’inspection du travail en cas de conflit avec son employeur.

 

  • Clients et missions

Intégrer une ESN en tant que salarié évite aux consultants IT d’aller chercher eux-mêmes leurs propres missions comme c’est généralement le cas lorsque vous réalisez vos missions avec le statut d’indépendant. La tâche de prospection revient en effet aux commerciaux de l’ESN qui se chargent de trouver et sélectionner les missions les plus intéressantes, aussi bien en termes de travail que de rémunération.

Cependant, cet avantage peut vite se transformer en contrainte : vous n’avez aucun pouvoir de décision quant aux projets qui vous sont affectés.

Notons que l’ESN a intérêt à placer ses consultants salariés en direct chez ses clients sur un maximum de journées puisque toute journée non placée représente une perte nette pour l’ESN.
  • Période d’intermission

Lorsque l’ESN n’a plus aucune mission à confier au consultant salarié, ce dernier est en « intercontrat ». Il continue de percevoir son salaire pendant cette période « d’inactivité » qu’il met généralement à profit pour suivre quelques formations. Votre temps est donc rarement « libre », l’ESN tentera dans tous les cas de rentabiliser vos compétences en vous mobilisant sur des projets internes.

 

  • Une rémunération régulière

Un autre avantage de travailler au sein d’une ESN, c’est de pouvoir jouir d’un salaire régulier. À l’inverse d’un indépendant qui aura un chiffre d’affaires variable d’un mois à l’autre, le salarié d’une ESN lui, est assuré d’avoir un salaire stable chaque mois.

 

Les inconvénients d’être consultant salarié en ESN

Si le consultant IT bénéficie de nombreux avantages en choisissant de passer par une ESN en tant que salarié pour exercer son métier, ce mode de travail présente en revanche quelques inconvénients.

 

  • L’autonomie

Si de nombreux consultants salariés en informatique quittent les SSII, c’est d’abord en raison du manque d’autonomie de ce mode de travail. L’ESN étant votre employeur, vous devez respecter le lien de subordination qui vous lie et par conséquent, accepter les missions imposées par votre hiérarchie. De ce fait, vous n’êtes pas assuré d’être assigné sur des sujets, thématiques ou secteurs d’activité qui vous intéressent. De plus, les conditions d’exécution de votre mission sont fixées par l’ESN, directement avec le client : date de début du projet, durée, choix du client… Vous n’avez donc que peu de marge de manœuvre dans l’organisation de votre mission.

 

  • Négociation de la rémunération

Le salaire est négocié à l’embauche, sans réévaluation possible selon la mission effectuée. Les évolutions salariales suivent celles prévues dans la politique de rémunération de l’ESN.

Les salaires en ESN peuvent fortement varier selon la société et le niveau d’expérience du consultant IT salarié. Une ESN réalise habituellement une marge entre 20% et 50% entre ce qu’elle facture à son client et ce que lui coûte le salarié. Ce dernier n’a généralement pas connaissance du tarif auquel sa prestation est vendue. Le meilleur moyen pour revaloriser son salaire conformément à son niveau de qualification consiste souvent pour le consultant IT salarié à chercher une nouvelle ESN.
  • La notoriété

Les résultats du consultant IT salarié d’ESN sont destinés à accroître la notoriété de l’entreprise, plutôt que de mettre en avant sa propre réputation. Ce qui ne fera que freiner l’essor de cette dernière, puisque son travail n’est pas personnellement valorisé. Ce n’est pas le cas du salarié porté qui peut mettre en avant les projets réalisés en son nom pour remplir ensuite, par exemple, son carnet d’adresses.

 

En bref

Lorsqu’il s’agit de choisir entre travailler au sein d’une ESN ou collaborer avec une entreprise de portage salarial, le choix du consultant en informatique peut être parfois difficile. Ces deux modes de travail offrent certes de nombreux avantages, mais ils présentent également quelques contraintes. Il revient donc au consultant IT de choisir la solution qui lui correspond le mieux en fonction de ses besoins et des objectifs de carrière poursuivis.

 

AUTEUR.E

Karine Porcedda-Loiseau
Directrice Associée

Les derniers articles

Fiche métier : consultant en cybersécurité

Fiche métier : consultant en cybersécurité

Description du métier À mesure que nos vies s'entrelacent davantage avec la sphère numérique, la nécessité de protéger nos données et systèmes informatiques devient plus pressante que jamais. Le consultant en cybersécurité émerge comme un acteur central dans cet...